Accueil > A la une > Sujets de thèse proposés au LOG en 2015

Analyse de la capacité de résilience des dunes côtières du Nord-Pas de Calais dans le contexte du changement climatique

publié le , mis à jour le

Université : Université du Littoral Côte d’Opale

Ecole doctorale : SMRE

Filière doctorale : Géosciences, Ecologie, Paléontologie, Océanographie

Titre de la thèse : « Analyse de la capacité de résilience des dunes côtières du Nord-Pas de Calais dans le contexte du changement climatique ».

Encadrement  : Direction : Marie-Hélène RUZ (PR)

Email de contact  : ruz@univ-littoral.fr

Laboratoire(s) de Rattachement : Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences, UMR LOG 8187

Financement prévu  : 50% Université du Littoral, 50% Région Nord Pas de Calais

Sujet de thèse

Dans le contexte actuel du changement climatique, les systèmes côtiers devraient être fortement affectés par la hausse du niveau de la mer et par de possibles changements dans le régime des tempêtes. Les changements environnementaux globaux en cours sont notamment susceptibles d’accentuer la sensibilité des côtes basses à l’érosion et/ou à la submersion marine et de fait, la vulnérabilité des populations et de leurs activités concentrées dans les zones basses arrière-littorales. Le long du littoral de la région Nord-Pas de Calais de nombreuses zones basses arrière-littorales, situées sous le niveau des plus hautes mers, ne sont protégées des submersions marines que par un fragile cordon dunaire. Il convient donc d’appréhender au mieux l’évolution de ces dunes côtières dans un contexte d’élévation du niveau des mers, et notamment leur capacité de résilience aux forçages météo-marins extrêmes qui risquent d’être plus fréquents et intenses en raison du réchauffement climatique contemporain.
Les principaux objectifs du travail de thèse proposé sont : (1) identifier, le long du littoral de la région Nord-Pas de Calais, les cordons dunaires qui pourraient constituer des protections durables face à la hausse du niveau de la mer ; (2) évaluer la réponse morphodynamique des systèmes dunaires littoraux du Nord-Pas de Calais face aux événements extrêmes et comprendre les mécanismes de reconstitution post-tempêtes conduisant au rétablissement des versants dunaires.
Ce travail sera organisé en 3 activités principales : (1) il s’agira d’inventorier et de caractériser la morphologie et l’évolution des cordons dunaires potentiellement résilients à partir de relevés topographiques, photographies aériennes, données topographiques haute résolution par laser aéroporté (LiDAR) ; (2) d’évaluer les impacts du changement climatique sur l’évolution des cordons dunaires identifiés. Cette partie de l’étude consistera à analyser comment les cordons dunaires se sont comportés lors d’événements extrêmes (passés et actuels), comment ils réagissent et se reconstituent. Il s’agira de tenter de replacer les processus actuels dans un contexte plus large, permettant de faire la part des tendances à long terme, de la variabilité stochastique liée aux forçages météo-marins à plus court terme, voire du rôle de l’anthropisation ; (3) de développer des indicateurs de résilience des dunes côtières du Nord-Pas de Calais face au changement climatique. Il est notamment prévu de développer un indice de sensibilité des dunes côtières à l’érosion qui serait adapté aux conditions hydro-météorologiques et géomorphologiques des littoraux du Nord-Pas de Calais.

Compétences recherchées :

- Titulaire d’un master en environnement littoral/géosciences marines/ sciences de la mer
- Expérience de travail de terrain avec analyses de données, compétences en SIG, expérience sur l’étude des milieux dunaires
- Motivation et esprit d’initiative
Dossier de candidature :
- Lettre de motivation
- CV
- Attestation de soutenance prochaine de M2 et avis de l’encadrant de stage de M2