Accueil > Productions scientifiques > Thèses soutenues > Thèses soutenues en 2013

Soutenance de thèse de Nicolas Jouanneau 12/04/2013

vendredi 12 avril 2013

par Valérie PLOUVIN - publié le

M Jouanneau Nicolas Doctorant à l’université du Littoral Côte d’Opale (GEPO) au sein du LOG, soutiendra publiquement sa thèse intitulée :

(Caractérisation de la dispersion de traceurs passifs dans un écoulement côtier soumis à un régime macrotidal : Étude d’impact de la dynamique sur la qualité de l’eau le long du littoral du Nord-Pas de Calais et de la Picardie :)

Date : Le 12 avril 2013 à 10h30

Lieu : à MREN salle de conférence Wimereux

JURY :

Directeur de thèse : M Hubert Loisel

Co-Directeur : M Sentchev Alexei

Examinateur :

- M François Schmitt,

- M Alain Lefebvre,

- M Antoine Mongin

Rapporteur :

- M Abdellatif Ouahsine,

- M Bruno Zakardjian

Résumé :

Caractériser la circulation et l’évolution de la qualité des eaux côtière en Manche orientale est un enjeu majeur pour de multiples applications dans une région riche en bio-diversité et en ressources halieutiques. L’ hydrodynamisme, dominé par un régime megatidal, joue un rôle essentiel dans les processus de dispersion et de mélange le long du littoral du Nord-Pas-de-Calais. La physionomie en « entonnoir » de la Manche orientale donne lieu à une dissymétrie de l’onde de marée qui induit un flot plus intense et plus bref que le jusant, engendrant une dérive résiduelle vers la mer du Nord accentuée par les vents dominants de sud-ouest. Ce contexte atypique confère une structure complexe à l’écoulement côtier, dans une région dite « à influence d’eau douce ». L’utilisation du modèle hydrodynamique MARS3D a permis de mettre en évidence certains phénomènes complexes à l’échelle régionale et comprendre la genèse et la dynamique du fleuve côtier. Grâce à la modélisation haute résolution, à l’échelle dite locale, la circulation dans l’enceinte du port de Boulogne-sur-Mer a pu être caractérisée. Il a été démontré qu’un tourbillon anti-cyclonique, caractéristique du régime de flot, permet une évacuation rapide des traceurs passifs transitant par le port. Lors du jusant, une dérive intense vers le sud piège les traceurs dans le port. Ce piégeage peut être accentué ou atténué selon le sens du vent ou le débit fluvial. Une étude de modifications morphologiques de la rade à été réalisée afin de montrer l’utilité de la modélisation pour proposer des solutions innovantes pouvant améliorer la qualité de l’eau. Un travail similaire a été mené en baie de Somme pour comprendre les problèmes relatifs à la qualité de l’eau. Certaines activités sont soupçonnées d’être à l’origine de contamination microbienne et en particulier les moutons de pré-salés, accusés de contribuer majoritairement à l’apport en E. Coli.En assimilant les traceurs passifs au matériel bactérien, nous avons pu appréhender la problématique de la qualité de l’eau. Notre étude a permis de mettre en exergue les conditions environnementales propices à la rétention ou à l’évacuation de matières contaminantes émises par de nombreuses sources alimentant la baie. La convergence des courants, et l’accumulation du matériel contaminant, ont été révélées au voisinage du Crotoy ce qui peut expliquer en partie, la qualité médiocre de ces eaux. Ces schémas de circulation interne à la baie de somme suivant les conditions environnementales contribue à améliorer les études sur la qualité de l’eau et les futurs aménagement côtiers durables.