Accueil > Productions scientifiques > Thèses soutenues > Thèses soutenues en 2013

Soutenance de thèse de M Michalec François-Gaël 14/03/2013

Le jeudi 14 mars 2013

par Valérie PLOUVIN - publié le

M Michalec François-Gaël Doctorant à l’Université de Lille 1 soutiendra publiquement sa thèse intitulée :

Influences de facteurs environnementaux sur le comportement natatoire de copépodes calanoides.

Date : Le 14 mars 2013 à 14h30

Lieu : National Taiwan Ocean University, Keelung, Taiwan R.O.C.

Résumé :

Le comportement natatoire individuel est un composant majeur de l’écologie des organismes zooplanctoniques. L’influence de différents facteurs environnementaux sur le comportement de deux copépodes calanoides estuariens (Eurytemora affinis et Pseudodiaptomus annandalei) a été étudiée au moyen d’un système de suivi lagrangien en trois dimensions. La salinité est un facteur majeur de l’écologie des copépodes estuariens, mais ses effets sur le comportement sont peu connus. Nous avons observé des changements marqués dans le comportement natatoire de P. annandalei provenant de l’estuaire du Danshuei (nord de Taiwan) en réponse à une augmentation graduelle de salinité. Nos résultats montrent une salinité optimale pour le comportement et mettent en évidence des différences entre les stades adultes. Ils peuvent être expliqués par une redirection de la dépense énergétique du mouvement à l’effort d’osmorégulation quand la salinité diverge de la zone optimale. La pollution affecte à des degrés divers le comportement des organismes aquatiques mais la réponse comportementale des copépodes reste peu connue. Nous avons étudié les effets immédiats de concentrations non létales de trois polluants communs sur le comportement de nage d’E. affinis provenant de cultures de laboratoire. Nonylphénol à 2 μg.L-1, cadmium à 45 ng.L-1 et un mélange d’hydrocarbures aromatiques polycycliques à 40 ng.L-1 ont provoqué une augmentation de la vitesse de nage des trois stades adultes. Dans la plupart des cas, les effets ont été observés pendant une courte période d’exposition et ont persisté ou diminué pendant une période de décontamination d’une durée similaire. Nos résultats tendent à montrer que la réponse immédiate à la présence de polluants est indépendante de leurs propriétés toxiques. La réponse comportementale observée ressemble à une réaction de fuite visant à échapper à des conditions stressantes. Ces résultats indiquent que des concentrations environnementales de polluants peuvent induire des changements significatifs dans le comportement natatoire des copépodes. Les diatomées sont des algues unicellulaires communes aux habitats marins et qui dominent de façon récurrente les épisodes de prolifération de micro-phytoplancton. Certaines espèces produisent des aldéhydes poly-insaturés en réponse au broutage par le mésozooplankton. Peu d’informations sont disponibles quant à une possible influence de ces toxines sur le comportement de nage des copépodes. Chez P. annandalei, une brève exposition à la toxine 2-trans, 4-trans decadienal à 3 μM, 6 μM et 12 μM a provoqué une hyper-activité dose-dépendante pour les trois stades adultes et une diminution de la vitesse de nage. Les effets ont été moindres chez les femelles non ovigères. L’analyse multifractale de la norme du déplacement a révélé chez les trois stades adultes un mouvement plus brownien en présence de la toxine