Accueil > Productions scientifiques > Thèses soutenues > Thèses soutenues en 2011

Soutenance de thèse de Julia Bastide, 31/03/2011

Jeudi 31 mars 2011

par Valérie PLOUVIN - publié le

Melle BASTIDE Julia, doctorante en Géographie au Laboratoire LOG de Wimereux, soutiendra publiquement sa thèse intitulée :

Morphodynamique et enjeux d’aménagement des franges littorales d’un estuaire macrotidal tempéré :
la Baie de Somme, Picardie, France.

Date : Le Jeudi 31 Mars 2011 à 13h15

Lieu : A la salle de conférence de la MREN à Wimereux.

JURY :

Directeur de thèse : Edward ANTHONY, Franck DOLIQUE

Rapporteurs : Stéphane COSTA, Christophe MORHANGE

Membres : Antoine GARDEL, Patrick TRIPLET

Résumé :

La Baie de Somme est l’archétype d’un estuaire macrotidal tempéré fortement anthropisé et présentant des enjeux divers et parfois conflictuels en termes d’aménagement et d’écologie. Caractérisé par un marnage mégatidal à l’embouchure (> 8 m par vive-eau), l’estuaire est, par excellence, un attracteur de sédiments, avec un delta de comblement important alimenté par des sables marins en provenance d’un couloir de transit qui longe une partie de la côte française de la Manche. La caractérisation morphodynamique de l’estuaire a été faite à partir d’une analyse critique d’anciennes cartes, de photographies aériennes, et de plusieurs campagnes de mesures topographiques très haute résolution, basées sur des profils et des modèles numériques de terrain, et de mesures hydrodynamiques. Des analyses granulométriques visant à déterminer des vecteurs de transport ainsi qu’un suivi du transport de galets en résine et marqués complètent la méthodologie de suivi morphodynamique. Les franges de l’estuaire se caractérisent par des cellules de transport sédimentaire qui convergent vers la baie, contribuant à son comblement sableux actif. Ce comblement est aussi alimenté directement par des arrivées de bancs sableux à l’échelle séculaire, issus du couloir de transit sableux littoral régional. Cet apport de sables, sous l’influence des vagues de tempête, est accéléré par une poldérisation importante qui favorise une asymétrie des courants de marée dominée par le flot. La rive Sud se caractérise, par ailleurs, par un cordon de galets alimenté par des falaises aujourd’hui largement stabilisées. Ce cordon, objet d’un aménagement lourd avec de nombreux épis et des rechargements importants, car servant de digue naturelle contre la submersion de terrains bas, se caractérise par une érosion proximale active et une accumulation distale. Les franges de la baie sont l’objet d’enjeux d’aménagement importants qui posent des défis pour les décennies à venir. La thèse conclut avec des propositions d’aménagement conçues dans une optique de gestion intégrée durable de la côte picarde, basées sur une approche intégrant la morphodynamique et les transits sédimentaires, notamment les cellules littorales.