Accueil > Productions scientifiques > Thèses soutenues > Thèses soutenues en 2014

Soutenance de thèse de Fabien Dufossé

mardi 16 décembre 2014 à 14h30

par Valérie PLOUVIN - publié le

Fabien Dufossé, Doctorant au sein du Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences (LOG) soutiendra publiquement sa thèse intitulée :

(Effets de la limitation en sels nutritifs, de la température et de leurs interactions sur la réponse de cinq espèces phytoplanctoniques : approche multifactorielle expérimentale en monoculture et en communauté :)

Date : mardi 16 décembre 2014 à 14h30

Lieu : à MREN salle de conférence Wimereux

Jury :

Directeur de thèse :

- Pr Sébastien Lefebvre

Responsable scientifique :

- Dr Valérie Gentilhomme

Rapporteurs :

- Pr Pascal Claquin

- Dr Jean-Luc Mouget

Membres :

- Pr Jean-Michel Brylinsky

- Dr Alexandrine Pannard

Résumé :

Les effets de la limitation en azote et en phosphore, de la température et de leurs interactions ont été étudiés expérimentalement sur cinq microalgues marines présentant des phénologies différentes en Manche Orientale ainsi qu’une large gamme de volumes cellulaires.
Nos résultats mettent en évidence un effet plus fort des sels nutritifs par rapport à la température sur les différents traits mesurés et des différences de réponse au sein d’un même groupe fonctionnel classique. Le volume cellulaire est un paramètre essentiel qui conditionne certaines réponses aux différentes conditions environnementales qu’il faudrait prendre en compte pour affiner la formation de groupes fonctionnels. Une forte diminution de l’activité photosynthétique est en effet constatée pour les petites cellules du fait d’une interaction entre les sels nutritifs et la température. Des effets sels nutritifs, température et résultant de leur interaction sont aussi constatés sur la formation de sucres mais dépendent davantage du taxon considéré que du volume cellulaire. Enfin, des communautés expérimentales en limitation azote, phosphore et sans limitation, ont été constituées afin de comparer la productivité des communautés et des monocultures. La limitation en azote influence la composition spécifique des communautés. De plus, les communautés apparaissent plus efficaces que les monocultures pour l’absorption des sels nutritifs et de lumière. Cependant, nos expérimentations n’ont pas permis de mettre en évidence de relation claire entre diversité et productivité. Toutes ces observations sont d’importance pour comprendre les effets de modifications environnementales sur les microalgues et le fonctionnement des écosystèmes perturbés dans le cadre du changement global.