Accueil > Productions scientifiques > Thèses soutenues > Thèses soutenues en 2009

Soutenance de thèse Mathieu Jeanson, 19/11/2009

Jeudi 19 novembre 2009

par Valérie PLOUVIN - publié le

M Mathieu Jeanson Doctorat de l’Université du Littoral soutiendra publiquement sa thèse intitulée :

Morphodynamiques du littoral de Mayotte – Des processus au réseau de surveillance.

Date : Le jeudi 19 novembre à 14h

Lieu : Amphithéâtre de la MREI 1 à Dunkerque

JURY :

Directeur de thèse :
Edward Anthony

Co-directeur :
Franck Dolique

(Morphodynamique du littoral de Mayotte - Des processus au réseau de surveillance :)

Résumé.
L’environnement côtier de l’île de Mayotte (nord du canal du Mozambique, océan Indien) se caractérise par l’existence d’un vaste complexe récifo-lagonaire au sein duquel se développe un littoral particulièrement diversifié et marqué par la présence de nombreuses mangroves. Plusieurs campagnes de mesures hydrodynamiques et d’observations morphologiques ont été effectuées afin d’apporter des éléments de compréhension sur l’évolution et le fonctionnement morphodynamique de ce type de littoral mixte à mangroves et récifs coralliens. Les observations de terrain conjuguées à une analyse diachronique de photographies aériennes ont permis de montrer le caractère très variable de la dynamique des mangroves avec une progression ou une stabilité au nord et à l’est de l’île, et inversement, une évolution nettement régressive au sud et à l’ouest. Les mesures hydrodynamiques ont donné lieu à une analyse des paramètres de houle et de courant en se focalisant sur leurs variabilités spatiales et temporelles. Les résultats obtenus montrent l’importance de l’architecture récifale sur les processus hydrosédimentaires et le développement des formes littorales. L’évolution et la dynamique des mangroves de Mayotte apparaissent ainsi fortement influencées par les caractéristiques morphologiques des structures récifales amont qui engendrent une plus forte vulnérabilité des mangroves du sud et de l’ouest face à une déstabilisation naturelle ou anthropique. La disparition des formations végétales des mangroves du sud et de l’ouest de l’île entraine une réorganisation des répartitions sédimentaires et la mise en place de nouveaux systèmes de fonctionnement morphodynamique. L’ampleur des phénomènes constatés a montré la nécessité de mettre en place un observatoire opérationnel de surveillance de la dynamique côtière. Cet outil, basé sur un réseau de mesures et d’observations de terrain et sur la réalisation d’un Système d’Information Géographique (SIG), a pour but de favoriser le suivi et l’évaluation de l’état du littoral. Dans un contexte local de fort développement et dans celui, plus global, de mutations environnementales, cet outil de surveillance et d’analyse permet une meilleure compréhension de la morphodynamique des côtes mahoraises et apporte une aide à la décision et à la gouvernance afin d’orienter les politiques de gestion de ce milieu fragile, à forts enjeux et en constante évolution.

Mots clés : mangrove, récif corallien, plage, morphodynamique, articulation, hydrodynamique, énergie des vagues, observatoire, SIG, gestion du littoral, Mayotte, océan Indien.