Accueil > Productions scientifiques > Thèses soutenues > Thèses soutenues en 2012

Soutenance de la thèse de M. Gensac Erwan (19/12/2012)

Mercredi 19 décembre 2012 à 14h

par Valérie PLOUVIN - publié le , mis à jour le

M. Gensac Erwan Doctorant au sein du Laboratoire d’océanologie et de Géosciences (LOG) soutiendra publiquement sa thèse intitulée :

(Dynamique morpho-sédimentaire d’un littoral sous influence amazonienne : Impact des forçages hydrosédimentaires sur la migration des bancs de vase et la mangrove côtière : Le cas de la Guyane française :)

Date : Mercredi 19 décembre 2012 à 14 h

Lieu : Laboratoire LOG UMR CNRS à Wimereux

JURY :

Directeur de thèse : M. Hubert Loisel et M. Gardel Antoine

Rapporteurs : M. François Fromard et M. Nicolas Gratiot

Encadrant : M. Sandric Lesourd

Membres : M. Patrick Lesueur, M. Jean-Michel Martinez et M. Alain Trentesaux

Résumé :

Cette thèse a pour but d’améliorer la compréhension des interconnexions entre les processus hydro-sédimentaires et l’évolution
morphologique du littoral guyanais, formés à partir des énormes apports sédimentaires amazoniens. Elle s’appuie sur trois échelles
spatiales : la côte des Guyanes, le banc de vase et la vasière.

L’amortissement des houles à la côte ainsi que les processus de migration des bancs ont été étudiée à l’échelle de la côte des
Guyanes. Ce travail apporte une vision structurelle des zones subtidales des bancs et met aussi en évidence les différents processus et forçages (houle, courant) responsables du transport sédimentaire, en fonction de la bathymétrie.

L’évolution morphologique du banc de Kourou et des surfaces de mangrove côtières associées, ont aussi été étudiées. Un lien a
ainsi été exposé entre, l’implantation des palétuviers, les régimes de courant et la topographie de la vasière. Cette relation a permis
d’aborder l’aspect prédictif de l’expansion des surfaces de mangrove côtière.

A l’échelle de la vasière, les zones intertidales sont divisibles en deux secteurs géographiques avec des dynamiques sédimentaires
biens distinctes : le front de mer et les zones internes. La morphologie des vasières est abordée, tout comme les processus
sédimentaires ayant lieu au niveau de la zone interne. Une méthode de reconstitution des apports sédimentaires de la zone interne est
aussi proposée.

Cette étude souligne l’importance des interactions entre les sédiments cohésifs et la houle, qui modèlent la morphologie du littoral.
Les influences des forçages hydrométéorologiques sur la morphodynamique des bancs de vase et l’évolution du trait de côte sont
soumises à discussion.