Accueil > Productions scientifiques > Thèses soutenues > Thèses soutenues en 2015

Soutenance de la thèse de Achwak Benazza

Le 23 mai 2015 à 9h30

publié le

Achawk Benazza, Doctorante au LOG en cotutelle avec l’Université d’Annaba (Algérie) soutiendra sa thèse intitulée :
Influence de l’environnement sur la structure et la dynamique du peuplement ichtyologique de la zone intertidale.

Date : Le 23 mai 2015 à 9h30

Lieu : l’Université d’Annaba (Algérie)

Jury :

- Directeurs de thèse
Pr Rachid Amara (ULCO)
Pr B. Djebar (UMBA)

Résumé :
Les zones intertidales jouent un rôle essentiel dans le renouvellement des ressources halieutiques. De nombreuses espèces marines, poissons comme macrocrustacés ont un cycle de vie qui leur impose de passer au cours de leur période juvénile par ces écosystèmes. De par sa position à l’interface terre-mer, la zone intertidale est soumise à d’importantes fluctuations des facteurs environnementaux. Cependant, la façon dont cet écosystème répond aux forçages environnementaux, notamment en ce qui concerne la composition et la structure des peuplements, leurs dynamiques et persistances saisonnières et interannuelles sont encore mal connues.
En Manche Orientale, l’estran sableux représente plus de 70 % du littoral et constitue d’importantes zones de nourriceries pour les juvéniles de poissons. Dans ce contexte scientifique et régional, l’objectif global de cette thèse a été de décrire les assemblages des peuplements de poissons et de macrocrustacés de la zone intertidale et d’analyser l’influence de l’environnement sur les assemblages et la dynamique des espèces. Une telle étude a pour but de mieux comprendre le fonctionnement de cet écosystème et de préciser son importance dans le cycle biologique des espèces marines, notamment des espèces d’intérêt halieutique.
Une première partie de ce travail a permis de déterminer la composition et la variabilité des assemblages de poissons et de macrocrustacés en relation avec les fluctuations environnementales et climatiques. A partir d’un suivi à long terme (11 années) mais aussi saisonnier, nous avons mis en évidence une stabilité des assemblages des peuplements de la macrofaune (poissons et crustacés). À l’inverse, les abondances présentent des fluctuations interannuelles et saisonnières en relation avec des facteurs comme la NAO, la température, la salinité ou encore la turbidité.
Dans la deuxième partie de la thèse, nous avons analysé si les variations des conditions environnementales de la zone intertidale pendant la période printanière sont d’ordre à affecter les performances physiologiques et la survie des juvéniles qui colonisent cet écosystème. Nous avons focalisé notre étude sur l’espèce de poisson dominante de la zone intertidale, la plie Pleuronectes platessa. Différents indices qui reflètent les performances physiologiques des juvéniles (croissance et indices de conditions) ont été mesurés sur les juvéniles de plie tout au long de la période de colonisation. Les résultats montrent que la croissance récente, la condition K et l’état nutritionnel (ARN/ADN) des juvéniles de poissons sont élevés tout au long de la période de colonisation des juvéniles et présentent peu de variations intra- et interannuelles, indiquant que l’estran offre des conditions favorables au développement et à la survie des juvéniles de poisson et par conséquent à leur recrutement. Malgré l’importance du bloom de Phaeocystis globosa dans la région et de ses fortes variations interannuelles, nous n’avons pas constaté d’effets de ce bloom sur les assemblages, les abondances ou encore les performances physiologiques des poissons.