Accueil > Equipes > Equipe 5 : Messages minéralogiques et géochimiques dans les sédiments

Equipe 5 : Messages minéralogiques et géochimiques dans les sédiments

par Philippe NOTEZ - publié le , mis à jour le


Responsable : Aloys Bory (MCF Lille 1)

Membres : 1 C + 8 EC. Aloys Bory (MCF 35, Lille 1), Viviane Bout-Roumazeilles (CR1 18, CNRS), Jacinthe Caillaud (MCF 36, ULCO), Swanne Gontharet (MCF 36, ULCO), Kevin Lepot (MCF 36, Lille 1), Sylvie Philippe (MCF 36, ULCO), Jean-Luc Potdevin (PREX 36, Lille 1), Armelle Riboulleau (MCF 36, Lille 1), Nicolas Tribovillard (PREX 36, Lille 1)

Cadre général : Les membres de l’équipe 5 s’intéressent à l’étude des sédiments marins en tant qu’archives paléoenvironnementales et paléoclimatiques, mais également aux processus d’acquisition du message sédimentaire. Les chercheurs de l’équipe sont reconnus en particulier pour leurs compétences dans deux domaines de recherche distincts. D’une part, l’étude du message détritique terrigène dans les archives sédimentaires (Axe 1), et d’autre part, l’étude, dans des contextes sédimentaires variés, de l’impact des interactions sédiments-activité microbienne sur le signal enregistré (Axe 2). Ces activités contribuent toutes deux à reconstituer les conditions paléoenvironnementales au moment du dépôt des sédiments : pour la première, principalement au niveau du domaine continental, bien que les circulations atmosphériques et océaniques puissent également être concernées, et, pour la seconde, au niveau de la colonne d’eau et du fond marin.

Les domaines d’expertise des chercheurs appartenant déjà au LOG et celui des membres de l’UMR 8217 Géosystèmes qui rejoignent le LOG se recouvrent largement tout en étant complémentaires pour ce qui concerne les outils utilisés, les échelles de temps – qui vont de l’actuel à l’époque de l’émergence du vivant sur la planète – et les objets sédimentaires. Le rapprochement effectué représente donc un renforcement sensible des thématiques principales développées au sein du groupe.