Accueil > Equipes > Equipe 4 : Dynamique côtière actuelle et récente

Equipe 4 : Dynamique côtière actuelle et récente

par Philippe NOTEZ - publié le , mis à jour le


Responsable : Arnaud Héquette (PR ULCO)

Membres : 8 EC. Yvonne Battiau-Queney (PR émérite 23, Lille1), Olivier Cohen (MCF 23, ULCO), Antoine Gardel (MCF HDR 23, ULCO), Arnaud Héquette (PR1 23, ULCO), Jean-Yves Reynaud (PR2 36, Lille 1), Marie-Hélène Ruz (PR2 23, ULCO), Alain Trentesaux (PR2 36, Lille 1), Charles Verpoorter (MCF 36, ULCO)

Cadre général : La compréhension des réactions physiques des côtes face à l’évolution future des conditions climatiques et eustatiques constitue un défi majeur pour la communauté scientifique dans les années à venir. Il paraît essentiel, non seulement de connaître la réponse morphodynamique des littoraux face aux forçages hydrodynamiques et de comprendre les mécanismes à l’origine des phénomènes d’érosion et de sédimentation le long de ces côtes, mais aussi de retracer l’évolution récente des milieux côtiers si l’on veut être en mesure de prévoir ce que peut être l’évolution future de ces environnements. Le projet scientifique proposé s’appuie sur différents outils de mesure et d’analyse (mesures hydrodynamiques et topographiques in situ, télédétection, géophysique marine,…) permettant d’appréhender la dynamique côtière à différentes échelles spatiales et temporelles. La majeure partie des recherches sera menée dans deux zones ateliers principales, la zone côtière de (1) la Manche orientale/Mer du Nord et (2) des Guyanes, où des travaux sont réalisés depuis des années, aboutissant à la constitution de bases de données indispensables au suivi de l’évolution de ces environnements. La présentation du projet de recherche s’articule en quatre milieux côtiers distincts pour lesquels les principaux objectifs scientifiques sont énoncés, sachant que les différents sous-environnements présentés sont considérés comme faisant partie intégrante d’un même système côtier dans lequel seront analysés les échanges de matière qui se produisent entre ces différents milieux.